Fantomette-et-éprouvettes

Fantomette-et-éprouvettes

The mask...

 

 

 

 

 

Dimanche 03 Février 2013, J 6 de l'IAC 2:

 

 

 

 

A la lecture de vos commentaires concernant le dernier billet d'humeur, Fantomette a été interpellée par vos encouragements.

En effet elle y parlait du fameux masque, qu'elle avait enfilé pour aller travailler et tenter de cacher la déception et la colère liées à  l'échec de l'IAC.

 

Fantomette avait donc décidé d'écrire un nouvel article concernant ce fameux masque qui ne la quitte pas. Le porter dès qu'elle sort de chez elle lui parait tellement naturel.

 

Parceque c'est ce que les gens attendent de vous finalement.Faire comme si tout allait bien et aussi parceque Fantomette n'avait pas envie d'être le genre de personne qui porte la misère du monde en bandoulière.

Vous croiseriez Fantomette dans la rue ou ailleurs, sans connaitre son parcours, vous penseriez certainement que c'est une petite rigolotte, pas trop co-conne heu oui enfin là ça n’engage que moi hein !!! dont le problème le plus grave dans la vie à dû être de rater un créneau...

 

Rien ne transparait , tout va toujours bien, toujours le sourire, une blagounette,et  elle se rend bien compte que même ici le masque est souvent présent car elle ne veut pas pondre un blog plaintif et larmoyant.

 

Bref elle avait donc l'intention d'écrire un laïus sur ce masque et son omniprésence devenue familière.

Et puis aujourd'hui à été une journée particulièrement éprouvante au travail.

Suite à ça, elle s'est donc  dit qu'elle changerait  le sujet de son article pour parler de cette journée à la place...

 

Mais on en y regardant de plus près, ces deux sujets ne sont pas si éloignés l'un de l'autre...

Elle s'explique:

 

Fantomette est,comme vous le savez peut être si vous l'avez un peu suivie, infirmière depuis heu bientôt 10 ans.

Après de looooooooongues années d'exercice aux Urgences, et dans un dernier élan de survie ,elle a changé d'horizon, a cherché plus de calme et s'occupe à présent de nos papys et mamies.

 

Elle partage donc leur quotidien, elle les connait par leur petit nom, elle les voit évoluer, rire , dormir ,elle connait leurs enfants, leurs petits tocs. Bref, elle exerce son métier comme elle l'entend c'est à dire avec humanité , ce qui était devenu impossible aux Urgences...

 

Ce matin,en arrivant ,elle a appris qu'un de ses patients avait passé une sale nuit et n'allait pas bien. Elle décide donc d'aller le voir en premier pour s'assurer qu'il ne manque de rien.

Malheureusement , il était trop tard et ce jeune homme de 87 printemps nous avait quitté.

Oui me direz-vous, la mort fait partie de la vie, il avait bien vécu et ça fait partie du métier d'infirmière...

Certes...

En l'espace de deux heures ce matin, Fantomette a fait face à ce décès subit, l'annonce du décès à son fils unique qui est arrivé très vite et qu'elle à dû accompagner auprès de son père... Et également une épidémie de gastro qui sévit depuis deux jours et à contaminé un bon tiers de ses patients. Tout ça toute seule...

 

Alors une fois une journée pareille passée, Fantomette à remis les compteurs à zéro et relativise sur ce qui lui arrive...

Elle a arrêté pour quelques heures? quelques jours? de se regarder le nombril... Elle sait que malgré ce parcours de PMA qui la fait souffrir , elle n'a pas le monopole de la douleur...

 

Son métier lui à appris cela depuis longtemps, mais parfois c'est une bonne piqure de rappel...

 

 

 

 

Ps: Bon je crois que j'ai plombé l'ambiance là hein?! ;)

 

Ps ²: Sinon démarrage de protocole pour IAC 2 depuis Jeudi... Gonal F ... tout va bien... En mode  piqure...


 

 

 




03/02/2013
10 Poster un commentaire
Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres