Fantomette-et-éprouvettes

Fantomette-et-éprouvettes

Couvrez ce sein que je ne saurais voir...

 

 

 

 

 

 

images.jpg

 

 

Lundi 05 Mai 2014:

 

 

 

 

Ahhhhhhhh l'allaitement!!!! Quel vaste et passionnant sujet qui déchaîne parfois les passions. Chacune a son avis sur la question. Il s'agit là d'un débat ou l'on peut croiser les farouchement contre et  celles qui ont l'allaitement chevillé au corps...

Et puis il y a les autres comme Fantomette , un peu plus neutres.

Avant et pendant la grossesse , Fantomette avait plutôt dans l'idée d'au moins essayer l'allaitement. Pas d'a priori mais pas non plus de vision idéalisée de ce mode d'alimentation.

Ceci étant dit , il ne reste plus beaucoup de place pour penser à ça quand on passe/ est passé par la PMA.

Bah oui ! Pendant le parcours le cerveau est focalisé sur "Faut que ça marche ! faut que ça marche! Puuuuuuuuuuuutain de bordel faut que ça marche! MMMMMMMMMerde pourquuuuuuuuuuoi ça marche pas!!!!!!"

 

Et si par bonheur ça marche le cerveau est ensuite focalisé sur " Faut que ça tienne 9 mois !!! Faut que ça tienne!!! Tiens bon!!!! Puuuuuuuuuuuutain je veux que ça tienne!!!"

Tout ça pour dire qu'il ne reste que peu de place à ce moment là se questionner sur son envie ou pas d'allaiter.

 

Lorsque Borissette a pointé son nez, il y a un peu plus de 4 mois maintenant, Fantomette a donc décidé d'essayer l'allaitement et une fois n'est pas coutume sans trop se mettre la pression svp...

Elle avait dans l'idée que si ça marchait bah tant mieux, mais si c'était trop "dur" pour diverses raisons alors elle passerait au biberon .

Les trois premiers jours du séjour à la maternité se déroulent avec une Borissette accrochée au nichon Fantomesque à la demande et malgré les conseils avisés de l'équipe, quelques crevasses s'invitent quand même à la fête!

Bon, ne nous mentons pas... ça fait quand même bien mal mais c'est quand même pas déjà une petite crevasse qui va stopper Fantomette!

Borissette a beeeeeeeeeeeeaucoup pleuré pendant ce séjour à la maternité,et Fantomette pourtant loin d'être une experte avait le sentiment qu'elle ne mangeait pas à sa faim...

Argument balayé d'un revers de main par l'équipe pendant 3 longs jours jusqu'au moment où ils constatèrent une perte de poids de 10% par rapport à la naissance.

Il s'agit d'un seuil qui permet de dire que ton enfant bah oui il avait bien la dalle malgré l'allaitement à la demande et toute ta bonne volonté.

Malgré la mise au sein encore plus fréquente, il fallut donc donner à Borissette des compléments de lait artificiel qu'elle a dégommé à grande vitesse car la prise de poids n'était pas suffisante!

Malheureusement , l'amalgame s'est vite fait  dans l'esprit de Fantomette entre l'allaitement maternel et le fait qu'elle ne mangeait pas à sa faim... C'est très stressant de se dire que son enfant ne mange pas à sa faim...

Pour sauvegarder ce qu'il lui restait de santé mentale intacte,Fantomette a donc opté pour un allaitement mixte dès la sortie de la maternité, ne pouvant se résoudre à "risquer" de revivre ces épisodes ou Borissette avait faim...

Au bout d'environ deux mois , Borissette s'est montrée bien plus intéressée par la facilité du biberon que par l'effort à fournir pour téter...

Les tétées se sont donc espacées laissant place aux biberons. Toutefois Fantomette mettait un point d'honneur à essayer au mamimum de tirer son lait pour lui donner du lait maternel.

Mais c'est sans trop de regrets que Fantomette a cessé de dégainer ses seins pour nourrir Borissette .

 

Mais lorsqu'il y a 15 jours, elle a dû se résoudre à cesser de donner "son lait" à Borissette (moins de temps pour tirer son lait et du coup baisse de production) , ça a été beaucoup plus difficile de tourner cette page... Elle se console en se disant que 4 mois c'est déjà pas si mal .

 

Le bilan de cet allaitement est donc mitigé... Pas mal de stress au départ et cette peur qu'elle  ne mange pas à sa faim qui est restée figée dans la tête de Fantomette. Mais un pied maintenu dans l'allaitement par le biais des biberons de lait maternel auxquels il a été difficile de renoncer.

Au final Fantomette pense qu'il y a autant d'histoire d'allaitement qu'il y a de femmes et que chacune essaye de faire ce qui lui semble le mieux mais que la route est loin d'être traçée...

Et vous quelle est votre histoire?

 

 

 

 



05/05/2014
8 Poster un commentaire
Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres